Signez le Manifeste

Manifeste pour un Canada fondé sur le souci de la planète et la sollicitude des uns envers les autres, pour des actions rapides vers un avenir aux énergies propres, pour le maintien des droits des Autochtones et pour la quête de justice économique et sociale pour tous.

 

Un bond vers l’avant ne partagera jamais vos données et vous tiendra au courant de la campagne.

Consultez notre politique de confidentialité ici.

Autres signataires

Father Peter Bisson Oxfam Canada East End Against Line 9 Canadian Union of Postal Workers Pamela Anderson

Les 15 demandes

  1. Le bond doit tout d’abord respecter les droits et le titre inhérents des premiers gardiens de ce territoire, en commençant par une mise en œuvre exhaustive de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.
  2. De récents travaux de recherche démontrent que notre électricité pourrait provenir entièrement de sources renouvelables en moins de vingt ans. D’ici 2050, nous pourrions avoir une économie propre à 100 %. Nous demandons à ce que cette transformation commence maintenant.
  3. Aucun nouveau projet d’infrastructure qui nous engage dans davantage d’extractionde ressources pour les décennies à venir ne doit pas voir le jour. La nouvelle règle d’or pour le développement énergétique doit être la suivante : si vous n’en voulez pas dans votre cour, alors ça ne doit être dans la cour de personne.
  4. Il est temps d’agir pour une démocratie en matière d’énergie : dans la mesure du possible, les collectivités devraient contrôler conjointement les nouveaux réseaux d’énergie propre. Les peuples autochtones et les autres personnes aux premières lignes des activités industrielles polluantes doivent être les premiers à recevoir du soutien public pour leurs projets d’énergie propre.
  5. Nous souhaitons un programme universel pour construire des habitations écoénergétiques et en moderniser d’autres, tout en s’assurant que les collectivités à plus faible revenu en profitent en premier.
  6. Nous voulons des liaisons ferroviaires à grande vitesse alimentées uniquement par des énergies renouvelables et abordables pour que le transport en commun fasse le lien entre toutes les municipalités au pays, au lieu de permettre plus de voitures, de pipelines et de trains qui explosent, lesquels nous mettent en danger et nous divisent.
  7. Nous voulons de la formation et des ressources pour les travailleuses et les travailleurs occupant des postes dans l’industrie du carbone, en s’assurant qu’ils peuvent participer pleinement à l’économie d’énergie propre.
  8. Nous devons investir dans nos infrastructures publiques délabrées afin qu’elles puissent résister aux événements météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents.
  9. Nous devons développer un système agricole plus localisé et écologique pour réduire notre dépendance aux combustibles fossiles, absorber les coups durs à la réserve mondiale, et produire de la nourriture plus saine et plus abordable pour tous.
  10. Nous demandons l’arrêt de tout accord commercial qui interfère avec nos tentatives de rebâtir les économies locales, de réglementer les grandes entreprises et de mettre fin aux projets d’extraction dommageables.
  11. Nous demandons le statut d’immigrant et une protection complète pour tous les travailleuses et travailleurs. Les canadiennes et canadiens peuvent commencer à rééquilibrer la balance de la justice de justice climatique en accueillant des migrantes et des migrants à la recherche de sécurité et d’une meilleure vie.
  12. Nous devons développer les secteurs qui sont déjà à faibles émissions de carbone : la santé, l’enseignement, le travail social, les arts et les médias d’intérêt public. De plus, il y a longtemps qu’un programme universel de services de garde d’enfants devrait être en place.
  13. Puisqu’une grande partie du travail associé aux soins, que ce soit pour des gens ou la planète, n’est actuellement pas rémunérée et souvent effectuée par des femmes, nous demandons la tenue d’un débat vigoureux à propos de la mise en place d’un revenu annuel de base universel.
  14. Nous déclarons que l’« austérité » est une façon de penser désuète qui est devenue une menace à la vie sur terre. Les fonds dont nous avons besoin pour payer cette grande transformation sont disponibles, il ne faut que les bonnes politiques pour les débloquer. Par exemple, l’arrêt des subventions versées à l’industrie des combustibles fossiles, des taxes sur les transactions financières, une augmentation des redevances pétrolières, des impôts sur le revenu plus élevés pour les entreprises et les gens riches, une taxe progressive sur le carbone, des compressions dans les dépenses militaires.
  15. Nous devons travailler à la mise en place d’un système dans lequel tous les votes comptent et l’argent des grandes entreprises est retiré des campagnes électorales.

 

 

Cette transformation est notre devoir sacré envers ce pays endommagé dans le passé, envers ceux qui souffrent inutilement dans le présent et envers tous ceux qui ont droit à un brillant avenir en toute sécurité.
Le moment est venu d’être audacieux.
Le moment est venu de faire le bond.